Guide Stéphanois de l’année Recherche

La recherche en médecine générale est le gage du développement de notre profession. C’est un monde en plein essor. De plus en plus d’internes sont tenté, pourquoi pas vous ?

Introduction.

Depuis la rentrée 2009-2010, les internes de médecine générale ont accès à l’année de recherche dès la première année d’internat validée (soit deux semestres). Beaucoup d’interne de médecine générale ne sont pas forcément au courant, ou ne se sont pas posé la question d’une éventuelle année de recherche. Un doublement de poste à été effectué pour les années recherches, si ce doublement ne bénéficie pas aux MG dans toutes les facs, il y a vraiment possibilité d’avoir un poste par an à Saint Etienne.
A saint Etienne les poste de 2013-2014 étaient au nombre de 8.
Pour la bourse année recherche 2014-2015, la date butoir de dépôt des dossiers de candidature était le 22 avril 2014

L’année recherche, Késako ?

L’année recherche est un moyen de financer la réalisation d’une année de Master 2- recherche. Cette dernière entre en jeux dans un cursus universitaire de médecine générale et notamment pour un poste d’enseignant-titulaire. L’obtention d’un master 2 est vivement conseillée pour appuyer votre candidature. De plus, le master 2 validé en fin d’internat ouvre la possibilité d’une inscription en thèse d’université dès le début du clinicat. Si vous vous orientez vers la filière universitaire, l’année recherche validée facilitera votre demande de poste et vous aura déjà permis d’avoir des liens avec un laboratoire de recherche.
Il est parfois possible de réaliser un master 2 tout en continuant son cursus habituel de stage hospitaliers et ambulatoire mais cela reste difficile. L’année recherche à l’avantage pour un interne de poser un an de disponibilité rémunérée et ainsi de se consacrer à temps plein à la réalisation de ce diplôme qui comporte un semestre théorique de cours et un semestre de stage pratique en laboratoire, avec réalisation d’un travail de recherche.

Organisation de l’année de recherche.

Elle est, pour le moment, réalisable entre le début de la deuxième année d’internat et la fin de la dernière année de celui-ci. C’est-à-dire qu’il faut avoir encore au moins un semestre à réaliser pour pouvoir prétendre à une année recherche. La réforme du troisième cycle des études de médecine qui doit voir le jour cette année prévoie que les internes de médecine générale puissent faire cette année recherche à l’issue de leur maquette.
Elle s’effectue sur une période continue comprise entre le 1er novembre d’une année et le 31 octobre de l’année suivante.
Les intéressés sont mis en disponibilité par le directeur général du CHU, et donc dispensés des enseignements théoriques et de la formation pratique nécessaire à l’obtention du DES.
Ils sont soumis aux clauses d’un contrat et perçoivent une rémunération égale à la moyenne des salaires alloués aux internes de deuxième et troisième années.
L’interne placé en disponibilité pour la réalisation d’études ou de recherche peut effectuer des gardes dans un établissement public de santé (par exemple le CHU Hôpital Nord), après accord du Directeur de cet établissement.
L’année recherche est accomplie dans un laboratoire de recherche français ou étranger.
Chaque année le nombre de postes d’année recherche offerts par inter région et par promotion d’internes est fixé par arrêté ministériel.
La plupart des commissions d’attribution des années recherche ont lieu au mois de mai ou juin donc les personnes intéressées ont du compléter leur dossier avant mai 2015.
En 2013, le nombre de postes d’année recherche a été doublé dans chaque subdivision par rapport aux années précédentes, et ce nombre devrait être croissant.
On peut également remplacer pendant l’AR (du moins pendant ses congés)

Conditions requises pour l’obtention de cette année recherche :

– Etre interne en troisième cycle d’étude médicale.
– Avoir encore un semestre de stage à faire pour son DES.
– Posséder un master 1 validé.
– Etre accepté par l’enseignant responsable d’un master 2.
– Etre accepté par un chercheur au sein d’un laboratoire de recherche agréé qui deviendra votre Directeur de Recherche.
– Déposer un dossier de candidature auprès de la faculté de médecine Jacques Lisfranc
Ce dossier de candidature doit comporter :
– Les coordonnées de l’étudiant (nom, prénom, date de naissance, numéro de téléphone, adresse postale, adresse électronique, année de réussite aux ECN)
– Le CV de l’étudiant.
– Le projet de recherche (à construire avec votre directeur de recherche) indiquant :
● Le sujet de recherche, son intérêt général et scientifique ;
● Son ou ses objectifs ;
● Sa situation dans le contexte scientifique et médical au niveau national et international ;
● Les méthodes utilisées ;
● Les retombées attendues ;
● Une bibliographie ;
● Les coordonnée du laboratoire de recherche labellisé par le plan quadriennal Université-Ministère de l’Education Nationale, s’il s’agit d’un laboratoire français, ou son équivalent s’il s’agit d’un laboratoire étranger.
● Les coordonnées du Directeur de Recherche et son CV.

Commission d’attribution des années Recherche

Selon l’arrêté de juillet 2010, les dossiers sont examinés par une commission interrégionale. Se tiennent donc au total 8 commissions en France qui sont, chacune, composées de :
– Du Doyen de la faculté qui l’organise, c’est lui qui présente la commission ;
– Des autres doyens de médecine de l’inter région ou de leurs représentants ;
– Du Vice-président de directoire chargé de la recherche des CHU de la ou des régions concernées ou leurs représentants ;
– Du président d’Université et Président du comité scientifique de chacune des Universités dont relève les UFR de médecine concernées ou leurs représentants. ;
– De chercheur titulaires.
De plus, deux représentants des internes de médecine de l’inter région, dont un de médecine générale assistent aux délibérations de la commission avec une voix consultative sur proposition des organisations représentant les internes.
Sont sélectionnées uniquement les postulant avec un projet de ‘qualité suffisante’ sans tenir compte du rang de classement aux ECN, ni du nombre d’année recherche offert.
Le représentant des internes de médecine générale est un membre du bureau du syndicat (SSIPI MG) ou de l’association d’interne de médecine générale de votre subdivision ou d’une autre subdivision de votre inter région. N’hésitez donc pas à faire part de votre projet au plus vite afin que nous puissions défendre votre projet, répondre à vos questions et vous aidez dans vos éventuelles démarches :
president.ssipi@gmail.com
sg.ssipi@gmail.com
formation.ssipi@gmail.com
En bref, il faut se renseigner à l’avance (y penser début avril semble un peu short le temps de monter le dossier et tout) et il faut absolument se faire connaître de tous : prendre rendez-vous avec Pr Bois, mail au SSIPI, prendre rendez-vous avec le doyen. Pour le rendez-vous avec le doyen, il faut lui parler de son projet et sa motivation : Pr Zeni aime être au courant des projets avant de voir atterrir le dossier de candidature dans son bureau. Être encadré par les bonnes personnes est primordiales également (ex : CV du Dr Paul Frappé et du Pr Laurent Bertoletti : donnant de la force à votre candidature candidature).Et n’hésitez pas à en parler à votre responsable de GAP.

Qui contacter et où chercher des informations ?

– Les membres du syndicat SSIPI MG dont vous êtes adhérents.
Site internet : www.ssipi-mg.com .
– Le DUMG (Département Universitaire de Médecine Générale), si possible, les coordonnées d’un membre qui sera votre référent/tuteur.
– Les coordonnées du responsable de l’année recherche de votre ARS que vous trouverez sur le site internet www.ars.rhonealpes.santé.fr
– Les coordonnées du responsable du master 2 dans lequel vous souhaitez vous inscrire.
– Les coordonnées du Directeur de Recherche au sein du laboratoire de recherche agréé dans lequel vous effectuerez votre stage pratique.
– Le site de l’association française des jeunes chercheurs en médecine générale (FAYR-GP) : www.fayrgp.orp .
– Le site de l’INSAR-IMG : www.isnar-img.com .

Conclusion.

Vous avez toutes les clefs en main si la formation pour la recherche vous intéresse. Nous restons donc à votre disposition si vous vous sentez un peu paumé dans cette jungle.